Appartements de coordination thérapeutique Entr’Aids

Gestion d’appartements de coordination thérapeutique – ACT permettant un suivi médical et psychosocial.

Agrément  : ACT pour public en situation de précarité sociale et atteint d’une pathologie somatique chronique grave et invalidante.

Capacité : 29 places.

Public : Personnes majeures ou mineures accompagnées d’un adulte tutélaire, isolées ou en couple avec ou sans enfant, familles monoparentales ; atteintes d’une maladie chronique invalidante et en situation de précarité sociale.
7 places spécifiques pour personnes placées sous-main de justice.

Mode d’hébergement : Une vingtaine d’appartements individuels sur Lyon et Villeurbanne et une unité de vie semi-collective dans la résidence ARALIS Paul Kruger.

Mode d’admission : L’orientation se fait par les services hospitaliers et sociaux de la Région.
L’hébergement est acté par la signature d’un contrat de séjour de 6 mois renouvelables qui engage les 2 parties et qui détermine les engagements de chacune.

Missions et objectifs de l’accompagnement médico-psycho-social
Le temps d’un hébergement temporaire, l’objectif est d’inscrire la personne dans un parcours de soins (somatique et/ou psychique) et d’insertion durable en vue de recouvrer une plus grande autonomie, en co-construisant avec l’équipe son projet personnalisé en fonction de ses besoins :

  • Aider les personnes à s’engager ou approfondir leur démarche de soins sur leur lieu de résidence.
  • Accéder aux droits fondamentaux et sociaux (santé, solidarité, ouverture de droit commun).
  • Mobiliser les aptitudes sociales requises pour vivre de manière autonome et en société.
  • Accéder à un logement autonome ou  à une structure d’hébergement adaptée.
  • Mobiliser les ressources des personnes qui ont les capacités à accéder à l’emploi ou la formation professionnelle.

Equipe

  • 1 chef de service
  • 2 infirmières
  • 1 médecin
  • 1 psychologue
  • 1 assistante sociale
  • 2 éducateurs spécialisés

Partenaires et apports transversaux d’ALYNEA
Entr’Aids mobilise les partenaires du domaine de l’action sociale, médico-sociale, culturelle et du secteur de l’emploi, selon les besoins de la personne et en fonction du secteur géographique de l’hébergement.

  • Accès aux soins somatiques et aux soins liés à la souffrance psychique (Centres Hospitaliers Spécialisés sur le territoire français ; Centres Médico-Psychologiques ; médecins généralistes et spécialisés ; laboratoires ; pharmaciens ; associations de santé et réduction des risques).
  • Accès à l’hébergement / logement (bailleurs sociaux).
  • Accès à la formation et à l’emploi (intervention d’1 Conseiller d’Insertion Professionnelle / ALYNEA, Pôle Emploi, Mission locale, etc.).
  • Accès aux droits (CAF, Cimade, etc.).
  • Accompagnement dans la vie quotidienne via le tissu associatif social (banque alimentaire, garde d’enfants, etc.)
  • Accès à la culture et aux loisirs (Culture pour tous, bibliothèques, centres sociaux, jardinage, etc.).

Quelques chiffres (2016)

  • 38 personnes accompagnées et 11 personnes dans un service de suite post-ACT.
  • Taux d’occupation : 97%
  • Moyenne de séjour : 20 mois

Financement : ARS – Agence régionale de santé  Auvergne Rhône-Alpes