Les nouveaux hébergements rue Richelieu à Villeurbanne

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le 20 septembre, les personnes hébergées au CHRS Cléberg ont quitté la rue de Créqui dans le 6ème arrondissement de Lyon pour emménager dans leur nouvel hébergement, rue Richelieu à Villeurbanne : 23 personnes isolées, marquées par un parcours de vie à la rue ont investi leurs chambres individuelles, toutes équipées de sanitaires ; les familles (47 personnes) ont quant à elles, récupérer les clefs de leur appartements. Un projet d’envergure mené en partenariat avec Est Métropole Habitat, soutenu par la Ville de Villeurbanne et le GIE Est Habitat.

2 services d’ALYNEA sont désormais mobilisés pour accompagner les personnes hébergées au 36 rue Richelieu :

Le CHRS Cléberg

Public : personnes isolées, marquées par un parcours d’errance

Capacité : 23 places

Equipements :

  • chambres individuelles équipées de sanitaires privés
  • espaces collectifs (salons, salle d’animation, salle à manger, bibliothèque, espace visiteurs, cuisine, laverie)
  • espaces dédiés pour un pôle santé, un atelier de maintenance
  • bureaux adaptés pour les professionnels présents 7j/7.

Le Service d’Accompagnement Vers et Dans l’Habitat (SAVDH)

Public : familles avec enfants

Capacité : 10 appartements, soit 47 places

Equipements :

  • appartements (du T3 au T5)
  • espaces collectifs adaptés
  • des espaces extérieurs autours du bâtiment

JT France 3 Edition locale Grand Lyon / 20.09.17

 

UNE REALISATION ARCHITECTURALE D’ENVERGURE portée par le GIE Est Habitat

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Suite à un inventaire sur son patrimoine immobilier, le diocèse de Lyon décide de se dessaisir de 2 églises dont celle du Cœur Immaculé de Marie à Villeurbanne. Face à différentes propositions de promoteurs privés, le diocèse choisit notre projet à vocation sociale. Choix renforcé par la volonté de garder sur le futur site des traces mémorielles de l’église pour conserver l’esprit du lieu.

L’enjeu du projet architectural était de trouver l’équilibre entre le respect du lieu et la réponse aux nouveaux besoins en termes d’habitat social. Ainsi ont pu être préservés des symboles mémoriels :

  • Le porche et son fronton ainsi que la porte latérale, témoins d’une longue tradition d’accueil.
  • L’espace de la nef de l’église : le sol est reconstitué et devient une cours intérieure.
  • Les murs de l’église conservés jusqu’à une hauteur de 4 mètres avec un impact visuel fort.

Est Métropole Habitat a signé un bail emphytéotique de 55 ans avec le diocèse. A l’issue de cette période, le diocèse redeviendra propriétaire du terrain et des aménagements réalisés. EMH gère 18 logements sociaux mitoyens au foyer et appartements gérés par ALYNEA.

En attendant l’inauguration officielle en décembre prochain, le GIE Est Habitat a organisé dans le lieu, la 3ème édition de son Barbecue annuel, le 6 septembre dernier, afin de rassembler les acteurs locaux de l’habitat.