Bénévolat

Il est utile de rappeler que comme pour l’ensemble des associations issues de la loi 1901, ALYNEA administrée par des bénévoles est née  d’une initiative privée. En son sein deux conceptions du travail social coexistent :

  • Une approche dite « caritative », issue historiquement d’associations cultuelles qui met  en avant le savoir être et la bonne volonté des acteurs et fait appel majoritairement à des bénévoles.
  • Une approche qui considère que le travail social  nécessite des savoirs et des savoirs faire détenus par des professionnels.

Loin d’opposer ces deux courants, ALYNEA en fait une force vive de complémentarité et veille à l’articulation entre les deux types de partenaires.

En parallèle avec les administrateurs ayant un rôle essentiel de gouvernance il existe dans les établissements des bénévoles qui participent à la mise en œuvre du projet associatif.

Toutefois chacun a un rôle spécifique :

  • Le professionnel, lié contractuellement à l’association et formé à tous les aspects de sa mission, a la responsabilité pleine et entière d’atteindre des objectifs d’accueil et d’insertion des bénéficiaires.
  • Le bénévole s’inscrit dans une démarche humaniste et citoyenne mettant en jeu des compétences de relation humaine et d’accompagnement. Il participe ainsi à la réalisation de la mission et des objectifs de l’association.

En outre le bénévole comme le salarié de par sa position d’observateur social est un créateur de lien et d’information avec la société civile son lieu habituel de vie.

Quel bénévolat ?

 1.    Bénévoles impliqués dans la gouvernance de l’association

 La gouvernance de l’association est assurée par des adhérents,  administrateurs élus lors de l’assemblée générale. Ces administrateurs, soucieux des valeurs de l’association et de son développement assurent la gouvernance dans tous ses aspects : orientation stratégique, responsabilité d’employeur, responsabilité juridique et financière,  représentation externe, contrôle, évaluation…

 En outre le bureau peut confier à des administrateurs  des responsabilités particulières de « référent » pour les établissements (cf. RI). Il structure un lien plus étroit entre le CA et les équipes. A ce titre il participe notamment aux réunions de CVS (conseil de la vie sociale).

Les administrateurs peuvent être issus d’horizons très divers : bénévoles déjà impliqués dans la mise en œuvre opérationnelle de l’association, personnalités extérieures, représentants d’organismes ayant des buts analogues… Il leur est demandé un engagement sur la durée. L’élection des administrateurs au CA et les règles de fonctionnement de celui-ci sont définis par les statuts et le règlement intérieur de l’association.

 2.    Bénévoles impliqués dans la mise en œuvre opérationnelle

 Les missions de ceux-ci sont de deux ordres :

 –      Au siège dans une aide à la direction salariée (informatique, gestion de la flotte des véhicules…) ou sur des taches spécifiques au sein de commissions diverses (communication, recherche de financements, …)

 –      Dans les établissements, sous contrôle du chef de service, ils mettent leurs compétences en action pour des actes d’organisation ou techniques ou en complémentarité  des salariés auprès des accueillis notamment pour favoriser le lien social. Les missions peuvent être ponctuelles ou régulières selon les besoins et les disponibilités de chacun.

 Dans la pratique quotidienne l’engagement du bénévole et du salarié ayant pour socle commun la création de lien social, Il est donc possible que les pratiques interfèrent. En conséquence cela impose un regard ajusté du bénévole et du salarié dans un climat de confiance réciproque. « L’aide n’a jamais constitué un monopole professionnel et il serait dangereux qu’elle le soit : ce serait la fin d’une certaine forme de lien social et de solidarité » Durlemann. La conjonction des actes salariés et bénévoles reste aujourd’hui le support de l’innovation.

 Vis-à-vis d’ALYNEA, les bénévoles ont vocation à devenir adhérents pour pouvoir participer aux décisions d’orientation et à la nomination des membres du Conseil d’administration, lors de l’assemblée générale annuelle.

 Les deux types d’engagement bénévole, soit au niveau de la gouvernance, soit dans la mise en œuvre opérationnelle bien que très différents par leur nature, peuvent être pratiqués par une même personne à condition que ce cumul soit validé au cas par cas par le bureau.

Recrutement et suivi des bénévoles de terrain 

L’offre et la demande de recrutement de bénévoles sont très diverses. Celle-ci peuvent se réaliser auprès de jeunes, étudiants, retraités, bénévoles de compétence salariés, …Tout nouveau bénévole est reçu par l’administrateur responsable du pôle bénévolat qui lui présente le projet associatif et les diverses activités d’ALYNEA. Il l’aide à définir la mission la plus en adéquation avec les besoins exprimés par les établissements ou le siège, ses souhaits et ses compétences. La mission peut être ponctuelle sur un objectif précis ou de longue durée. Ils remplissent ensemble  une « fiche bénévole ».

Le bénévole rencontre ensuite le responsable de la structure pour définir le cadre et les conditions d’accomplissement. Une période d’immersion et d’ajustement est nécessaire avant de s’engager en signant la « charte des bénévoles ».

L’intervention du bénévole est toujours effectuée sous la responsabilité d’un responsable salarié. Il peut être amené à participer à une réunion d’équipe lorsque le responsable de structure le demande et à suivre les actions de formation proposées.

Un bilan est effectué au minimum une fois par an avec le responsable de structure pour d’éventuels réajustements et le cas échéant avec l’administrateur responsable du pôle bénévolat.

Documents Utiles

Charte_du_bénévolat

Pour nous rejoindre ou nous soutenir