Depuis plus de 40 ans, ALYNEA accompagne des personnes en situation d’exclusion. Dans une approche globale de la personne, nous refusons de résumer l’Homme à ses seuls symptômes. Par des actions innovantes, nous avons l’ambition de porter la parole des sans voix et à faire des liens sociaux et humains le fondement de notre mission.

Previous Image
Next Image

info heading

info content

En 2013, nous avons fêté les 40 ans d’ALYNEA.

A sa création, l’enjeu de l’accession au logement, base de toute insertion ou réinsertion, a été le fondement de nos activités.

L’association s’est diversifiée devant la complexité des situations auxquelles elle était confrontée. Ainsi trois pôles sont dirigés par des salariés : l’urgence, l’hébergement et l’insertion pour mieux accompagner les personnes rencontrées, avec l’aide de bénévoles.

Nous considérons les personnes accueillies dans leur globalité,  et nous nous rendons compte tous les jours que la seule approche sociale est insuffisante au regard des difficultés constatées : trop de personnes souffrent de pathologies alors que le médical n’entre pas dans notre domaine de compétence.  Nous avons donc intégré cette approche que nous qualifions de médico-psycho-sociale dans chacune de nos structures par un 4ème pôle de prévention psychosociale en santé mentale tout en s’appuyant principalement sur le réseau de nos partenaires.

Dans un contexte économique qui se dégrade, nous constatons l’augmentation de la précarité et de l’exclusion (voir le rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre). C’est pourquoi ALYNEA doit relever un défi pour pouvoir continuer sa mission : maintenir une qualité d’accompagnement avec des moyens restreints.

Outre le fait de réaliser des économies, grâce à la rigueur de notre gestion, nous devons répondre à l’évolution des besoins. Cela passe par des solutions innovantes sans coûts supplémentaires. Aussi, notre participation dans le G.I.E. EST Habitat, en lien avec des bailleurs sociaux, permet la captation de logements vacants ou indisponibles pour une location immédiate.

A l’image d’autres associations plus importantes, nous ferons appel aux dons et au mécénat pour financer des projets tels que : le remplacement des Algéco de Carteret par des chalets et la construction du nouveau centre Cléberg à Villeurbanne.

ALYNEA est une association ouverte : toute personne motivée et en accord avec les valeurs humanistes de l’association peut devenir adhérente, ou (et) apporter ses compétences comme bénévole.
Je vous souhaite une bonne visite de ce site.

 

  François THEVENIEAU

Président d’ALYNEA

Nos Actualités

  • Départ des volontaires 
    11 juillet 2017 | 15 h 39 min

    Après 8 mois de présence au sein d’ALYNEA, les 7 volontaires en Service Civique s’envolent vers de nouveaux horizons. Leurs projets ont été multiples et variés. En lien direct avec les personnes accompagnées, ils ont apporté leur gaieté et leur dynamisme au sein de la vie quotidienne de nos foyers et lieux collectifs (repas, karaoké, sorties, jardinage, etc.) et ont géré des projets transversaux (collecte de cadeaux de Noël ; état des lieux de l’utilisation du dispositif Culture pour tous et mise en place de permanences d’informations sur les sorties culturelles ; organisation de Balle aux centres, tournoi de foot inter-associatif pour personnes accompagnées et/ou hébergées en foyers ; animation d’une émission radio sur leur engagement citoyen en partenariat avec MJC de Givors ; etc.). En lien étroit avec leur tuteur, ils ont bénéficié d’un accompagnement dans leur projet individuel d’avenir et ont participé à plusieurs formations civiques.

    Nous les remercions une nouvelle fois grandement pour leur investissement et leur [...]

  • Le GIE Est Habitat, laboratoire d’expérimentations
    11 juillet 2017 | 14 h 39 min

    Le 4 juillet un séminaire réunissant les comités de direction des 4 structures du GIE Est habitat (ALYNEA, Aralis, Est Métropole Habitat, Rhône Saône Habitat) s’est tenu, rappelant les initiatives marquantes en 2016, révélatrices de notre capacité d’innovation. Côté ALYNEA, on y retrouve notamment :

    la transformation de l’ancienne église rue Richelieu à Villeurbanne en centre d’hébergement et de réinsertion sociale qui accueillera le nouveau Cléberg à la rentrée. la poursuite d’opérations d’occupation temporaire d’appartements proposant de l’hébergement diffus sur l’est lyonnais pour le CHRS PolyGônes.  le développement d’habitation modulaire mobile pour un hébergem quartiers à Vaulx-en-Velin et Villeurbanne  Focus sur le projet L’autre Soie : projet ambitieux multifonctionnel pour une ville inclusive

    C’est suite à l’opportunité foncière sur le site de l’ancien IUFM à Villeurbanne et à l’émergence d’un nouveau programme de financement européen (Urban Innovative Actions) que ce projet est né. Porté par le GIE (sous l’égide de la Métropole de Lyon [...]

  • “Traces, éclats, bribes”, un recueil écrit par des femmes du CHRS Point Nuit 
    10 juillet 2017 | 16 h 21 min

    L’auteure Anne Monteil-Bauer vient en août 2016 présenter son roman Ecchymose au foyer. “Une rencontre intense, forte, pleine d’émotion, au bout de laquelle quelques résidentes expriment leur désir d’écrire et de continuer à parler” écrit-elle dans l’édito de ce recueil. Entre septembre et octobre, l’auteure et un petit groupe de résidentes se retrouvent une fois tous les 15 jours. Puis se joignent 2 bénévoles. “Nous sommes ainsi parfois 8, parfois 6 femmes à nous parler, à nous (dé)livrer ensemble”. “Sur ces pages, rien des secrets échangés, mais des bribes, des éclats, une trace de ce qu’ont été ces moments, entre parole et écriture“. A lire en cliquant ici: Traces, éclats, bribes

  • RSSArchive de Nos Actualités »