Depuis plus de 40 ans, ALYNEA accompagne des personnes en situation d’exclusion. Dans une approche globale de la personne, nous refusons de résumer l’Homme à ses seuls symptômes. Par des actions innovantes, nous avons l’ambition de porter la parole des sans voix et à faire des liens sociaux et humains le fondement de notre mission.

Previous Image
Next Image

info heading

info content

En 2013, nous avons fêté les 40 ans d’ALYNEA.

A sa création, l’enjeu de l’accession au logement, base de toute insertion ou réinsertion, a été le fondement de nos activités.

L’association s’est diversifiée devant la complexité des situations auxquelles elle était confrontée. Ainsi se sont créés trois pôles dirigés par des salariés : l’urgence, l’hébergement et l’insertion pour mieux accompagner les personnes rencontrées, avec l’aide de bénévoles.

Nous considérons les personnes accueillies dans leur globalité,  et nous nous rendons compte tous les jours que la seule approche sociale est insuffisante au regard des difficultés constatées : trop de personnes souffrent de pathologies alors que le médical n’entre pas dans notre domaine de compétence.  Nous devons donc intégrer cette approche que nous qualifions de médico-psycho-sociale dans chacune de nos structures tout en s’appuyant principalement sur le réseau de nos partenaires.

Dans un contexte économique qui se dégrade, nous constatons l’augmentation de la précarité et de l’exclusion (voir le rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre). C’est pourquoi ALYNEA doit relever un défi pour pouvoir continuer sa mission : maintenir une qualité d’accompagnement avec des moyens restreints.

Outre le fait de réaliser des économies, grâce à la rigueur de notre gestion, nous devons répondre à l’évolution des besoins. Cela passe par des solutions innovantes sans coûts supplémentaires. Aussi, notre participation dans le G.I.E. EST Habitat, en lien avec des bailleurs sociaux, permet la captation de logements vacants ou indisponibles pour une location immédiate.

A l’image d’autres associations plus importantes, nous ferons appel aux dons et au mécénat pour financer des projets tels que : le remplacement des Algéco de Carteret par des chalets et la construction du nouveau centre Cléberg à Villeurbanne.

ALYNEA est une association ouverte : toute personne motivée et en accord avec les valeurs humanistes de l’association peut devenir adhérente, ou (et) apporter ses compétences comme bénévole.
Je vous souhaite une bonne visite de ce site.

 

  François THEVENIEAU

Président d’ALYNEA

Nos Actualités

  • Assemblée Générale d’ALYNEA – 17 mai 2016
    25 avril 2016 | 14 h 20 min

    Un temps fort associatif !

     

  • Reportage RCF sur l’avancée des travaux pour le CHRS Cléberg
    11 mars 2016 | 15 h 37 min

    Revue de presse sur l’avancée des travaux de la construction qui accueillera à l’automne 2017 le CHRS Cléberg qui aura toujours la capacité d’accueillir et accompagner dans une approche médico-psycho-sociale, 70 personnes et sera constitué de 32 logements pour les usagers. Projet en partenariat avec Est Métropole Habitat.

    RCF Journal local de 8h_10/03/16 

    http://www.alynea.org/wp-content/uploads/2016/03/RCF69_Travaux-Richelieu_Démolition-église_mp3.mp3

     

    JT France 3 Edition locale Grand Lyon / 29.02.16 (Avancer la vidéo à 3′) 19/20 Edition locale

     

    Le Progrès

      [CHRS Cléberg] Début des travaux en cours pour le projet Richelieu à Villeurbanne_Le Progrès 09/03/16

    [CHRS Cléberg] Projet Richelieu à la Ferrandière : le bail signé, les travaux sont pour 2016_Le Progrès 13/12/15

    [CHRS Cléberg] La Ville, favorable à un centre d’hébergement sur le site de l’église_Le Progrès 27/02/15

    Future implantation CHRS Cléberg rue Richelieu à Villeurbanne_Le devenir de l’église de la Ferrandière_Le Progrès 18/01/15

    [...]

  • L’Auvent : Un havre de paix
    8 mars 2016 | 12 h 10 min

    Anita SPAGNOLI signe un documentaire TÉMOIGNAGE sur L’AUVENT– Foyer d’ACCUEIL MÈRE ENFANT, géré par ALYNEA, qui accompagne les familles dans le cadre de la protection de l’enfance. Réalisation Novembre 2015.

    En 2015, 36 familles (82 personnes) ont été hébergées en foyer et accompagnées sur les champs de la parentalité et de l’insertion médico-psycho-sociale et 46 familles (86 personnes) victimes de violences mises à l’abri en chambre d’urgence.

     

  • RSSArchive de Nos Actualités »